Ils m'ont fait confiance,  voici leur témoignage

Sur le point d'être quittée, j'ai rencontré la sophrologie. Après quelques séances, je me suis sentie mieux pour affronter la réalité. Fanny 32 ans.

 

Je n'ai pas de souvenirs d'événements particuliers pour l'apparition de l'acouphènes mais je traversais une période oppressante de ma vie.

Ces bruits dans mes oreilles avaient pris une telle place, ils étaient envahissants (problème de concentration, grande fatigue, découragement...).

En quelques séances, 7 je crois, j'ai appris à mettre ses bruits au second plan. Détendu, je connais maintenant mes limites par rapport à ma fatigue et je les respecte. Marc 35 ans.

Je me sentais mal à n'importe quel moment de la journée et dans n'importe quel endroit. Des malaises, sueurs, cœur qui palpite. La sophrologue m'a appris que je faisais de l'hypocondrie. Et que plus je m'angoissais, plus je me sentais mal. Elle m'a expliqué comment fonctionne le corps humain et dit que je n'étais pas le seul à vivre cela. Ca m'a un peu rassuré. Mais surtout, elle m'a appris à gérer mes angoisses et à comprendre ce qui se passait en moi. C'est plus tranquille à l'intérieur de moi. Simon 12,5 ans.

J'étais vraiment déprimée, à la limite de la dépression. Plus rien n'avait d'intérêt dans ma vie. J'étais prête à quitter l'homme que j'aimais, le seul qui était présent pour moi. Après 2 trimestres de séances de sophrologie, à raison d'une par semaine, mon moral s'est mis au beau fixe. J'apprécie désormais ce(ux) qui m'entoure(nt). Marie 60 ans.